A force d'en voir partout, on finit par se dire que ce qu'on avait toujours détesté, on essayerait bien tout de même... La force de persuasion de la blogosphère n'est pas à ignorer, mais c'est surtout en surfant sur le blog de France Duval Stella que l'envie m'est venue, rendons à César ce qui est à César. Quand j'ai découvert sa baptiste blanche à étoiles grises et surtout sa fausse fourrure en loup grise, je me suis enfin décidée.

Pour le patron, pas d'hésitation, C'est dimanche! J'ai donc tout coupé, une véritable horreur, il y avait plein de poils partout! Puis j'ai commencé à coudre.... Et là, un moment d'inattention, je n'ai pas suivi le modèle, je crois par précipitation. Je ne me souviens plus, c'était en janvier. J'ai tout laissé en l'état sur le côté. A l'annonce du thème du défi 13 de mars, puisqu'il fallait sortir ses pelles à tarte, pattes d'eph et gilets de berger, j'y ai vu un signe. Ou plutôt un défi à relever. Cette semaine j'ai retroussé mes manches et j'ai repris mon ouvrage là où je l'avais lâchement abandonné, j'ai tout décousu et recousu en suivant fidèlement les instructions de Soeur Alma. Et comme par magie, cela a été tout seul.

Lorsque les grenouilles roses ont été chez leur grand-père vendredi passé, mon 68ard invétéré de papa a adoré. J'en ai déduit que mon défi 13 était relevé! Voici donc comment mes grenouilles étaient vêtues:

Gilets1

Le gilet de Grenouille est avec la baptiste à étoile de France Duval Stalla, tandis que celui de Grenouillette est doublé avec un tissu 100% coton à gros pois gris et noirs trouvé sur Eb*y.

Gilets2

J'ai très légèrement modifié le patron de Soeur Alma puisqu'au lieu d'une simple corde pour fermer le gilet, j'ai cousu deux pans de tissus pour pouvoir fermer le gilet en faisant un joli noeud plus moderne et féminin à mon goût. 

Gilets4

 Pour saluer les autres superstitieuses, c'est par ici