Initialement conçue pour le Défi 13, mais comme coudre et tricoter sont des plaisirs (et doivent le rester!) et que je n'avais pas envie de courir, j'ai pris mon temps pour la terminer.

A l'origine, je voulais une petite tunique pour accompagner un petit quelque chose tricoté pour ma Grenouille. Voici d'ailleurs un tout petit aperçu du fameux tricot dont vous entendrez parler dès que la version de Grenouillette sera achevée (avec une petite surprise à la clef - ceci pour vous allécher, enfin j'espère !).

Aperçu

Donc pour ce tricot anthracite, une petite tunique Gretel de Citronille en taille 6 ans raccourcie de 5 bons centimètres, comme , dans un tissu du Chien vert que la Maman des Grenouilles roses adore parce qu'il est gris et que les grenouilles adorent parce qu'il y a du "iose" comme dirait Grenouillette. Comme nous sommes trois à l'adorer, j'ai quelques réserves en stock (oups!).

Citronille1

Un petit aperçu des détails. Des raccords parfaits (je me suis fort appliquée et j'en suis fière) et une patte de boutonnage renforcée.

Citronille détail

Comme les photos précédentes le laissent penser, la question épineuse des boutonnières s'est posée... Je ne savais pas très bien: sans boutons, avec boutons? Mais avec quels boutons? Au moment de coudre les boutonnières (après avoir choisi les classiques boutons en nacre), ma machine a calé de manière systématique. J'ai y vu un signe (je n'avais surtout pas envie d'abimer la tunique). Et comme vous le verrez sur les photos portées, j'ai fini par opter pour la simplicité: des pressions! 

La tunique taillant grand et large, en plus de la raccourcir, j'ai réalisé une ceinture réversible à la mode de Rconnection avec un peu du joli tissu offert par Capucineyao lors de notre échange.

Echarpe réversible

Voici ce que cela donne porté, version décontractée, japonisante, etc...

Décontractée 

Ceinturée

De dos

Cela a beaucoup plu à ma Grenouille qui s'est empressée de la mettre pour aller à l'école et la montrer aux copines (pourvu que cela dure). Et la ceinture est même revenue dans le cartable (certains pulls bleu marine n'ont pas cette chance et sont sordidement abandonnés sur place, ceci dit uniquement pour que vous ayez un aperçu "objectif" de la situation). Il a fallu se battre pour pouvoir mettre la tunique au sale et j'en entends parler depuis quasi tous les jours (mère indigne qui coud des vêtements à sa fille mais prend quinze jours pour les laver et repasser). Incontestablement un grand succès!