Et de patience, Couleur(s) blanche en a bien eu besoin! Mais voici ce qu'elle a découvert en ouvrant un petit colis ce matin!

2012

L'année passée, elle s'était émerveillée devant le Meandering Vines Shawl de Susanna IC (traduit par Organdibidouilletricoté pour l'anniversaire de Fée moi des guilis en réclamant "la mêêêêêême!!!!!!!". Et comme cela faisait longtemps que j'avais envie de faire plaisir à ma compatriote qui allèche toute la blogosphère avec ses jolies créas pour la délicieuse Miss N. et le facétieux Mister Y., je me suis dit que l'idée était toute trouvée.

J'ai naïvement cru que la chose serait pliée en un tour de main, mais j'étais un petit peu trop présomptueuse... D'abord parce que j'avais jeté mon dévolu sur de la Silk 100 Lace de chez Laine et Tricot et que pour avoir une belle ampleur d'étole, j'avais fixé à 256 le nombre de mailles par rang (au lieu des 88 préconisées par le modèle). Avec un tel nombre de mailles, il m'était impossible de tricoter dans le train deux rangs de dentelle dans l'espace temps maison-boulot. Après m'être énervée un bon nombre de fois (et avoir détricoté pour cause de maille perdue), je me suis rendue à la raison et j'ai abandonné l'idée de tricoter cette étole dans le train en la réservant pour les soirées (après la mise au lit des grenouilles, cela va sans dire). Ce faisant, j'ai multiplié mes en-cours (un pour le train et un pour les soirées), ce qui m'a donné l'impression de tricoter encore plus lentement que d'habitude (maintenant que je suis revenue à mon sacro-saint principe d'un seul en-cours à la fois, j'ai presque l'impression d'être devenue la speedy gonzales du tricot).

Je pensais également qu'avec trois cônes j'aurais plus qu'assez. Mais comme j'ai tricoté le fil en double (avec des aiguilles 3,5), j'ai dû recommander des cônes (heureusement encore en stock) sous peine d'offrir non pas une étole mais un mouchoir. Et comme je ne suis pas prévoyante, non seulement j'ai dû recommander deux fois (la seconde fois, j'avais compris tout de même et j'ai tout de suite acheté deux cônes), mais en plus j'ai chaque fois attendu la dernière minute (comprenez le moment où je n'avais plus de fil), ce qui allonge encore un petit peu les délais (et donc les en-cours, parce que quand on les multiplie, on n'en est plus à un près, oups!). Au final, je vous rassure, ses dimensions sont plus qu'acceptables; un peu plus d'un mètre sur un mètre nonante-cinq (ici légèrement repliée sur la tringle à rideau non encore pourvue du superbe rideau que je dois coudre depuis encore plus longtemps - mais une petite pause s'imposait après les rideaux réalisés pour les chambres et la salle-à-manger-).

2012

Vous aurez le tableau complet si vous rajoutez qu'à mon retour de vacances, il me restait deux motifs à tricoter (soit 24 rangs), mais que la frénésie de fin de projet (ou une malédiction vaudou, j'hésite encore) m'ont fait recommencer au moins cinq fois l'avant-dernier motif. Chaque fois une maille filait au 10e ou 11e rang, m'obligeant à tout détricoter et recommencer (c'est la face obscure des tricots en dentelle). Je passe bien un fil de secours à la fin de la réalisation d'un motif pour limiter le détricotage en cas de pépin, mais là j'aurais dû le faire tous les deux rangs, sauf que je n'ai jamais cru que cette mauvaise plaisanterie allait m'arriver aussi souvent. Enfin, j'ai vaincu, très longtemps donc après avoir promis l'étole à Couleur(s) blanche.

Au final, je suis très satisfaite de ma réalisation, mais décue de la qualité du fil. Ô horreur, il crisse. J'avais espéré que le défaut disparaisse au lavage et au blocage. Il s'est atténué, mais n'a pas disparu. La prochaine fois, je m'appliquerai avec un autre fil!

2012

Avant blocage (avec les fils pas rentrés).

2012

Après blocage.

2012

Vue plus détaillée du motif.  

Mais vous savez le plus important? Couleur(s) blanche est ravie et moi aussi!