Je vous ai déjà dit être une inconditionnelle du Délit Maille. Alors quand elle a lancé un appel aux troupes fin février 2014, j'ai tout de suite dit oui.

Le projet fou du Délit, tricoter la guerre "Wool War One": "Tricoter un truc mondial, comme la guerre. Du genre effort de guerre. Comme quand les femmes tricotaient des chaussettes pour les troupes au front".

WW1 

Crédit photo: Délit Maille

Avec comme précision: "Ce sera une grande armée minuscule. On sait à peu près bien ce qu'elle ne sera pas. Pas une reconstitution en costume d'époque. Pas un truc où on fait la maligne pour faire rire. Pas de ricanements. pas de cynisme. Pas un truc triste non plus. On ne va tout de même pas passer un an à pleurer. Pas un record pour le Guiness Book. C'est pour ça qu'on a décidé qu'on ne donnerait de chiffres sur rien, sur combien vous êtes, sur la taille de l'armée en jersey, sur le nombre d'heures passées à croiser des fils. Ce n'est pas l'essentiel et on ne voudrait pas que ces chiffres qui donnent un peu le tournis éclipsent le reste, ce qu'on veut raconter. Pas une performance. Pas une glorification de la guerre, pas une histoire de vainqueurs et de vaincus, de batailles.

Pour ce que ce sera, c'est plus compliqué à expliquer. Ce sera une histoire d'hommes envoyés au casse-pipe et une histoire de femmes qui prennent leur place avec leurs aiguilles. 

Grosso modo, ce qu'on racontera au final, c'est une histoire de lien". 
Madame Grenouilles Roses, cela lui a secoué les tripes, comme lorsqu'elle avait 14 ans et qu'elle avait découvert lors d'un voyage scolaire l'Ossuaire de Douaumont. Madame Grenouilles Roses, cela lui a rappelé les histoires que sa Grand-Maman lui racontait de son Papa militaire puis prisonnier puis évadé, des cousins civils de Ethe massacrés. Alors quand Madame Grenouilles Roses a lu que c'était une histoire de lien et qu'il n'y aurait ni vainqueurs, ni vaincus, seulement des hommes et des femmes, elle s'est engagée, portée volontaire pour le jersey. Peu après elle a reçu son affectation dans le bataillon des Musettes et Sacs à dos. 
WW1
Pendant que Madame Grenouilles Roses menait un autre combat, elle a tricoté ces sacs à dos, minuscule goutte dans l'océan de l'exposition que je vous propose de découvrir unpeu plus bas. Et pendant ce même temps-là, les Grenouilles se sont intéressées à la première guerre, ont visité quelques expositions, ont découvert avec leur Papa un des forts qui devait protéger la Belgique et un cimetière militaire franco-allemand. Et surtout, surtout, ont écouté encore et encore leur Papy leur raconter la seconde guerre vécue quand il avait leur âge. Les pourquois ont fusé, les comment aussi. Le lien est là, bien tissé, le témoin est passé avec pour celles qui sont nées presque un siècle après cette barbarie la conviction bien ancrée que les ennemis d'hier sont les amis d'aujourd'hui et qu'une guerre n'est pas une solution car on en meurt des deux côtés et on en souffre à l'arrière.

Pour découvrir Wool War One, rendezvous à la Piscine à Roubaix jusqu'au 15 avril. Et pour en savoir un peu plus sur le pourquoi du comment par Délit Maille elle même, vous trouverez plus d'informations ici et ici.

Et pour vous donner l'envie d'y aller, d'y courir:

Wool War One D Day

Crédit vidéo:Babeth De Lille

Mon objectif? Tenir debout suffisamment longtemps avant le 15 avril pour pouvoir découvrir avec fascination cette armée silencieuse... En attendant je me suis remise au tricot. A mon rythme, détricotant plus que je ne tricote. Mais j'espère vite pouvoir vous montrer quelques petites choses...